question-calcul

QUESTIONS CALCULS

Comment est calculé l'impact carbone des menus?

Le calculateur utilise une donnée principale que l’utilisateur doit rentrer avec rigueur: le poids de chaque ingrédient et les informations concernant le mode de conservation, la saisonnalité et la provenance. Afin de convertir les informations renseignées sur les ingrédients en émissions de gaz à effet de serre, nous utilisons des facteurs de conversion, aussi appelés Facteurs d’Emissions (FE).Les facteurs d’émissions correspondent aux émissions de gaz à effet de serre nécessaires afin de produire 1 kg de l’ingrédient concerné. Ils sont exprimés en kg CO2e / kg.

En complément de ces FE, le calculateur impute des suppléments d’émissions en fonction du mode de conservation, de la saisonnalité (uniquement pour les fruits et légumes) et de l’origine des ingrédients.

Comment est calculé l'impact calorique d'un plat?

Pour chaque ingrédient, nous avons les contenus en calories (kcla/100g) et en protéines (g de protéines/100g). Ces données proviennent de la base nationale CIQUAL, sur les données nutritionnelles.

Nous calculons ainsi ces chiffre en fonction du poids de chaque ingrédient et le résultat total est la somme des calories ou des grammes de protéines pour l’ensemble du plat.

Comment est calculé la proportion de produits labellisés ?

C’est le rapport entre le poids total des produits locaux, labellisés ou de saison sur le poids total du plat

A quoi sert ce calculateur ?

Ce calculateur a plusieurs fonctions :
– Evaluer l’empreinte carbone d’un plat
– Comparer l’empreinte des plats en fonction des choix des ingrédients, de leur saison, de leur lieu de production ou mode de conservation
– C’est un outil pédagogique de sensibilisation aux enjeux liés à l’alimentation

Quelles sont les limites de ce calculateur ?

– La base de données est limitée : il existe autant de produits différents que de filières agricoles ou de transformation. Tous les ingrédients n’ont donc pas fait l’objet d’études scientifiques validées par l’ADEME comme cela est le cas pour les ingrédients de la base de données du calculateur

– Pour chaque ingrédient, une moyenne est évaluée, on ne peut donc différencier deux variétés d’aubergines qui ont été produites toutes les deux en France

– La saisonnalité des produits : selon le lieu où vous vous trouvez les saisons peuvent être légèrement décalées selon les espèces (par exemple entre Paris et Nice) mais le tableau de saisonnalité est établi pour les saisons moyennes connues en France. Vous pouvez, si vous avez l’information, indiquer que l’ingrédient est de saison sans qu’il le soit dans le tableau

– La connaissance de l’utilisateur des informations sur chaque ingrédient : provenance, saisonnalité, grammage exact

question-plat

QUESTIONS PLATS

Pourquoi y a-t-il des saisons des fruits exotiques ?

Il existe des saisons pour les fruits exotiques dans leur pays de provenance. Parfois certains fruits exotiques sont toute l’année de saison car ils viennent de différents pays où les saisons sont différentes (c’est le cas de la mangue par exemple). En revanche ces fruits venant de loin l’empreinte carbone est plus élevée à cause du transport, notamment s’il s’agit d’avion.

Pourquoi ne puis-je pas différencier un poulet en batterie et un poulet Label Rouge ?

Nous travaillons sur une version 2 qui permettra d’indiquer le % de produits labellisés dans un plat. Cela est valable également pour les poissons.

Le bio a-t-il une meilleure empreinte carbone que le non bio ?

Les études existantes montrent qu’on ne peut répondre de manière générale à cette question. Cela dépend des produits, et également à quels produits on compare le bio. Une tomate en agriculture conventionnelle peut avoir une meilleure empreinte qu’une tomate bio, comme une empreinte plus élevée en fonction des intrants utilisés ou du rendement du champ.

Quels sont les aliments avec la plus grosse empreinte carbone ?

– La viande rouge comparée aux autres viandes

– Les protéines animales comparées aux protéines végétales,

– Les produits hors saison

– Certains poissons par rapport à d’autres.

Un produit venant de loin est-il forcément plus impactant ?

Non pas forcément. Ainsi un produit qui a traversé l’Atlantique en bateau peut présenter un impact carbone plus faible qu’un produit qui vient du sud de l’Europe en camion.

Quels sont les aliments avec la plus faible empreinte carbone ?

De manière générale, on considère les fruits et légumes de saison et les légumineuses comme les moins impactants.

Est-il préférable de proposer un menu local ou biologique, de proposer de la viande blanche ou du poisson, de proposer des légumes locaux de saison ou importés ?

Il n’y a pas de réponse unique à ces questions, cela dépend des produits.

question-calcul

QUESTIONS PRATIQUES

Je ne trouve pas un ingrédient dans la liste, comment faire ?

Il est tout à fait acceptable de prendre un ingrédient qui s’en rapproche (par exemple poulet pour une pintade) ou un ingrédient moyen de la catégorie (fruit moyenne).